Leipzig

Leipzig, Saxe, Allemagne.

 

 (François Renault)

 

Après Dresden, ville des rois et des beaux palais, (dont on parlera dans un prochain article) Leipzig, ville étudiante se montre plus réaliste. Ce n’est certainement pas un hasard, si c’est d’ici qu’est parti la révolution pacifique : « Wir sind das Volk – Nous sommes le peuple », slogan que l’on retrouve partout en ville.

 (François Renault)

 

dorotheaRenault_Leipzig

 

 (François Renault)

 

 (François Renault)

 

dorotheaRenault_Leipzig

 

 (François Renault)

Un premier tour au centre-ville nous impressionne par la multitude de façades baroques, par les cours intérieures et les passages. Certains existent depuis 500 ans.
Comme je suis une fan absolue de Goethe, nous rendons une petite visite au ”Auerbach´s Keller”, ce fameux restaurant, que Goethe fréquentait déjà dans ses jeunes années, et dont il s’inspira pour écrire Faust. Ici nous marchons sur un pavé bien célèbre, beaucoup d’autres personnages illustres ont vécu à Leipzig : Richard Wagner, Mendelssohn, Bach, Luther…

 (François Renault)

En tournant au coin de la Klostergasse, le quartier ”Drallewatsch » , les bars et les terrasses sont bondés en plein après-midi, il fait beau et chaud. Côté café c’est tiède, mais côté bière ça donne! A toute heure de la journée on en voit des bouteilles. Que ce soit au p’ti déj´ sur la Augustusplatz, dans le tram en partant de Willy-Brandt-Platz, entre copines et en vélo à Plagwitz, ou encore accompagné d’un Softeis sur Goethestrasse, la bière est partout et à tous les moments de la journée, et nous on fait tout notre possible pour être à la hauteur 😉

dorotheaRenault_Leipzig

 

 (François Renault)

Le quartier branché du ”KarLi” la Karl-Liebknecht-Straße, nous semble bien calme, mais en août, sans les étudiants cela s’explique. Du coup on  profite, on flâne côté Plagwitz, entre Karl-Heine-Kanal et weisse Elster, on regarde les canoës multicolores et autres barques qui y ”nageottent”.  Sur le chemin piétonnier derrière Industriestrasse, qui mène à travers une friche industrielle devenue culturelle et artistique, les murs, le sol et même les arbres sont tagués : impressionnant !

 (François Renault)

 

 (François Renault)

 

Voir toutes les photos >>>

10 comments on “Leipzig
  1. Xavier dit :

    Quelle bonne idée!

    Je suis intrigué par le bâtiment SELTER & WIENER : un magasin ? très beau.
    cela donne envie d’aller y faire un tour .

    A bientôt ?

    Xavier .

  2. Phischlippe dit :

    « La première et la dernière chose qu’on doive exiger du génie, est l’amour de la vérité. »
    Johann Wolfgang von Goethe
    merci pour la ballade…
    Phischlippe

  3. lexie dit :

    GENIAL !!!! Comme d’hab !! vivement le prochain 😀

  4. Louis Masliah dit :

    Envie d’en avoir davantage, j’ai cliqué sur « voir toutes les photos » et c’est encore mieux que la sélection ! Leipzig qu’on imagine grise et un peu triste débordé de jaunes, de bleus, de cyclistes en short et de terrasses qu’on devine…
    … Et quand François oublie un peu la géométrie des façades, (son péché mignon!) on arpente la géographie d’une ville et des visages au hasard.
    Merci
    Louis

    • francois dit :

      Merci pour ce beau commentaire, Louis, ça nous fait très plaisir et c’est très encourageant 🙂
      Tu as vu juste : c’est mon péché mignon et il faut que je l’oublie un peu plus !

Laisser un commentaire