#Hochschwarzwald #Heimat

 

Cette fois nous vous montrons un coin de l’Allemagne qui nous tient particulièrement à cœur, c’est bien sûr la Forêt Noire 🙂  et plus précisément la Haute Forêt Noire : Hochschwarzwald. Allez disons-le, un lieu magique et très inspirant pour nous. C’est peut-être sentimental, on vous l’accorde, mais c’est pas seulement ça. C’est un lieu très photogénique, on a l’impression que les « motifs » se succèdent tout au long de nos balades.

On vous laisse découvrir…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Donc l’oeil dans le viseur et les crayons en alerte on a fait quelques belles balades :

1- Depuis Hinterzarten le Fürsatztour fait le tour du Windeck (1209 m). Belle ambiance hivernale pour cette randonnée sur des chemins enneigés et les petites routes mouillées, si le brouillard s’était levé on aurait eu une belle vue sur le Feldberg (dommage). Pique-nique debout, la cabane de Fürsatzplatz étant occupée par 4 gaillards équipés d’un impressionnant matériel de skis de randonnée.
Retour à Hinterzarten et un  » Kaffee Kuchen » au Kurhaus.

2- Depuis notre hôtel Neubierhäusle, situé sur la commune de Titisee-Neustadt, jusqu’à Hinterzarten par Oberaltenweg, avec une belle petite tempête de neige. Puis Lafette, et le Hochmoor, le fameux « bayou » ou tourbière de la Foêt Noire : impressionnant ! Retour à l’hôtel en train et bus.

3- Départ Ramshalde, sur la route de Breitnau, cette randonnée emprunte une grande partie du Westweg, puis Doldenbühl, Süsses Häusle, hohler Graben, Gasthof Kreuz… beaucoup de points de vue vers Sankt Märgen, Jostal et Breitnau. Traversée du Thurnerskilift, tout droit sorti d’un livre d’images. Quelques Langläufer (skieurs de fond) par-ci par-là sur les pistes de la dernière chance.

On était aussi venu dans ce petit endroit d’Allemagne pour voir si le carnaval était toujours aussi vivant!

Ici tout commence par le schmutzige Dunschdig, jeudi gras en français.
Ce jour le maire confie la clé de la ville au Narrenvater, marquant ainsi le début du carnaval. Une foule entièrement déguisée est rassemblée sur la place à l’occasion de cette cérémonie. Les clubs de carnaval : Les Gägs, les Lumpenmännle, les sorcières mettent l’ambiance. Fanfares et orchestres en tous genres défilent, la musique bat son plein. Sur le balcon de la mairie Narri crie le Narrenvater, Narro répond la foule impatiente. Narrinarro narrinarro!! Enfin le Narrenbaum (arbre du carnaval, un mât de cocagne décoré de masques avec un petit sapin au sommet) arrive, porté sur la place par une douzaine de costauds en tuniques bleus et foulards rouges. Après quelques péripéties le mât est installé, le carnaval peut commencer. Jusqu’au mardi gras, une sacrée ambiance festive et musicale régnera dans les villages alentour, pas mal arrosée quand même 😉

 

 

 

 

Côté pratique :
On vous conseille l’hôtel Neubierhäusle dans lequel nous avons séjourné, vous serez accueillis par Birgit et Christian qui sont vraiment adorables.
Un site bien utile, le portail Hochschwarzwald, chaque fois que je le regarde j’ai envie d’y aller.

 

9 comments on “#Hochschwarzwald #Heimat
  1. Irmgard und Jens dit :

    Wunderschön – die Landschaft und vor allem Eure Bilder!

  2. Benjamin Renault dit :

    Hier leben wir !
    Les photos, les croquis donnent tellement envie d’y retourner !
    Chaque nom, Hinterzarten, Breitnau, Lafette…chaque image résonne d’un souvenir particulier… il manque plus que le Strammer Max !
    Wunderbar !

  3. Marc H. dit :

    Il faut vraiment qu’on y aillent ensemble un de ces jours… Mais on attend le beau temps. Dorothea j’ai bien aimé ton croquis « sous la pluie » (ou était-ce la neige ???)
    Bises
    Marc H.

  4. pascale dit :

    Magnifique, de beaux contrastes, des couleurs qui explosent… un commentaire accrocheur! Bravo!

  5. lexie dit :

    Narri!!
    Narro!!
    dis donc la schwarzwald vous a inspiré! magnifiques photos et croquis 🙂

Laisser un commentaire